Accueil > Langues > Les langues kanak
 

Les langues kanak

Les langues kanak

L’Académie des Langues Kanak se compose de huit sections régionales, installées dans les huits aires linguistiques et coutumières : drehu, drubea-kapumë, ajië-arhö, paicî-cèmuhî, xârâcùù, nengone, iaai et hoot ma whaap.
 
28 langues kanak sont parlées en Nouvelle-Calédonie par plus de 70 000 locuteurs déclarés (ISEE 2009). 
Elles font partie de la famille austronésienne du groupe océanien. Chaque antenne supervise et accompagne les travaux menés sur les processus de « normalisation » d’écriture, de diffusion graphique et de valorisation des langues et dialectes correspondants à son aire linguistique à savoir :
  • le drehu pour l’antenne drehu ;
  • le nââ kwényï, le nââ numèè, le nraa drubea et le tayo pour l’antenne drubea-kapumë ;
  • l’ajië, le arhö, le arhâ, le 'ôrôé, le neku et le sîshëë pour l’antenne ajië-arhö ;
  • le paicî et le cèmuhî pour l’antenne paicî-cèmuhî,
  • le nengone pour l'antenne nengone,
  • le xârâcùù, le xârâgurè, le méa et le tîrî pour l'antenne xârâcùù
  • le iaai et le fagauvea pour l'antenne iaai,
  • le pije, le fwâi, le nemi, le jawe, le caac, le nyelâyu, le nêlêmwa, le nixumwak, le yuanga, le pwapwâ, le pwaamei, le bwatoo, le haeke, le haveke, le hmwaeke, le hmwaveke, le vamale pour l'antenne hoot ma whaap.

Les aires coutumières et les langues kanak

Highslide JS
Cliquer sur l'image pour l'agrandir
© IFM-NC 2007.
Ce texte est affiché si le client n´a pas le plugin flash, ou bien a eu version ‹ 9